Banner_SCAN20logo_ARCAN.png             logo_LaCambreHorta.png       logo_AlICe.png           logo_polytech.png   logo_BATir.png           Logo ULiège & LNA logo_LUCID.png          logo_FNRS.png

9ème Séminaire de Conception Architecturale Numérique (SCAN)

Bienvenue au 9ème Séminaire de Conception Architecturale Numérique (SCAN) qui se tiendra du 16 au 20 novembre 2020. Cette nouvelle édition du séminaire est organisée par la Faculté d’architecture La Cambre Horta (ULB), en partenariat avec l’Ecole Polytechnique de Bruxelles (ULB), sous l’égide de l’Association de Recherche sur la Conception Architecturale Numérique (ARCAN).

« Culture numérique et conception architecturale ...
Retour vers le Futur »

Le Séminaire de Conception Architecturale Numérique (SCAN), devenu un des rendez-vous de la communauté francophone de l’architecture, rassemble des chercheurs, des enseignants et des praticiens autour de questionnements portant sur les implications du numérique en conception architecturale. Après avoir abordé les thèmes de l’esquisse numérique (2005), de l’image numérique (2007), des approches environnementales (2009), de l’espace collaboratif (2010), des complexités des modèles de l’architecture numérique (2012), de(s) l’interaction(s) des maquettes numériques (2014), de la mesure et démesure du projet (2016), de la dynamique immersion-émersion (2018), l’édition 2020 de SCAN propose de faire un arrêt sur image en se plongeant dans les débuts du numérique en conception architecturale, d’observer son processus d’évolution, et d’approcher les enjeux paradoxaux qui mènent la conception architecturale numérique de ce 21e siècle.

Dès les années 70, les prémisses de l'introduction de l'informatique en architecture pointent déjà dans les laboratoires de recherche des écoles d'architecture formant ainsi les premières communautés francophones qui poseront les bases d'un questionnement sur la conception architecturale numérique bien avant la mutation de la profession. Que ce soit sur des questions analytiques et computationnelles, sur des questions patrimoniales, sur des questions théoriques et formelles, sur des questions d'enseignement et de conception, voire sur des questions philosophiques, la fin des années 1980 et le début des années 1990 voient progressivement émerger le numérique en architecture. D'ailleurs, toute une série de projets et de publications surgissent sur la scène médiatique architecturale et participent à poser, un à un, les jalons d'un nouveau territoire. Pour mémoire et à titre d'exemples, en 1990, William Mitchell écrit "The Logic of Architecture"; en 1991 les Liquid architectures de Marcos Novak dématérialisent l'expérience spatiale en projetant l'observateur dans des mondes 3D numériques autonomes; en 1991 toujours, Christian Père modélise en 3D l'Abbaye de Cluny; en 1993, Greg Lynn est éditeur du numéro d'Architectural Design "Folding in Architecture"; en 1994, Bernard Tschumi lance le Paperless Studio à l'université de Columbia. Les bases d'un domaine de recherche, d'expérimentation et de pratiques nouvelles s'établissent; une génération d'architectes déploie alors avec un enthousiasme résolu une approche inédite de l'architecture qui va amener à redéfinir la conception architecturale de façon profonde dans les décennies qui vont suivre, jusqu'à aujourd'hui.

Riche de productions foisonnantes et de bouleversements épistémologiques essentiels, le numérique en architecture, hétérogène et polymorphe, est maintenant trentenaire. Il est mature et a désormais la possibilité de se retourner vers son histoire. Comme cela a déjà été fait par Greg Lynn avec l'exposition « Archéologie du numérique » au Centre Canadien d'Architecture en 2013, dorénavant, c'est au tour de « SCAN’20 - Culture numérique et conception architecturale … Retour vers le futur » de regarder dans le rétroviseur afin de mieux appréhender la conception, et les perspectives qui s'offrent à la recherche, dans, et pour le futur. Quelles étaient les promesses du passé ? Quelle est la réalité du présent ? Et sur quel avenir est-il raisonnable de spéculer ?  L’hyper connectivité a transformé l’assistance à la modélisation (la CAO par exemple) en assistance numérique dans la consultation participative pour la conception (par exemple la maquette numérique). De l’esquisse à la ville numérique en passant par l’architecture, le développement fulgurant des réseaux de communication a bouleversé nos modes de pensées plongeant les concepteurs dans une complexité qui voit l’émergence de nouvelles manières de penser le cycle de vie du bâtiment sous l'angle de vue du numérique (les SmartCities, les BIMs, la fabrication 3D, etc.). D’autre part, les modèles 3D et les images numériques, générées à profusion par la technologie contemporaine, ont redéfini les contours des modes d’existence et de perception de l’architecture. Que sont devenus les enjeux culturels et sociaux d’une architecture dont le rapport à la matérialité s’avère de plus en plus ambigu et questionnant ? Que devient la conception architecturale à l’heure du Big Data, de la généralisation des TIC et du développement du BIM et des FabLab ? Le numérique des débuts, spécifique et avant-gardiste, a-t-il évolué vers des pratiques génériques, vers un numérique totalement englobant – émergeant à présent sous le terme post-numérique – dont on cherche aujourd’hui à tracer les contours et à définir les spécificités ?

SCAN'20 propose aux auteurs de retourner vers le futur ; d’évoquer le passé et de lancer les questions actuelles ou les développements à venir du numérique en conception architecturale dans un continuum historique, et ce, afin de projeter dans le futur les contributions des multiples aspects de ce domaine de connaisance et d’expérimentation.

Thèmes du Séminaire :

SCAN’20 propose d’aborder la culture numérique de la conception architecturale sous l’angle ouvert et multidisciplinaire de la rétrospective tout en ouvrant la voie vers de nouvelles perspectives. 

   

Actualités

Actes de SCAN'20

Les actes de SCAN'20 sont disponibles chez l'éditeur EDP Sciences en open access.

SCAN’20, c'était il y a

jours

Partenaires

ARCAN_Logo

 

Avec la participation

de l’AriB (Architects in Brussels)

Personnes connectées : 1 Flux RSS